Main du Fléau Index du Forum
 
 
 
Main du Fléau Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Main du Fléau]Jean de La Fère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Main du Fléau Index du Forum -> Les Terres Contaminées -> [RP] Recrutement -> Vieux grimoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LaFère
Main du Fléau

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 20:55 (2008)    Sujet du message: [Main du Fléau]Jean de La Fère Répondre en citant

Le chevalier de la mort arpente les rues de Stormwind. C’est la première fois depuis l’inauguration de la ville qu’il y revient, cela fait bien plus de 20 ans maintenant.

Ses pas le mènent dans le quartier de la cathédrale, ignorant les regards réprobateur, voir franchement hostiles des prêtres et autres servant de la lumière. Il s’arrête devant une statue d’un homme qu’il a côtoyé autrefois : Alonsus Faol.

Ses pensées le ramènent longtemps en arrière, du temps de son enfance…

Celui qui devait se nommer Jean de la Fère vit le jour 20 ans avant l’ouverture de la Porte des Ténèbres. Ses parents étaient de petits nobles possédants quelques terres dans le sud de la forêt d’Elwynn, dans le lieu désormais appelé le Bois de la Pénombre.

Son père était un noble chevalier ayant servit fidèlement la maison Wyrm et la puissance du royaume d’Azeroth : le plus puissant et le plus magnifique des royaumes humains.

Il vivait heureux a l’époque. La paix régnait sur le pays et sur le monde, seulement troublé par quelques incursions de trolls, quelques bandits de grand chemins ou les disputes de quelques ivrognes dans les auberges locales.

Dès l’age de 15 ans, le jeune Jean fut confié par son père aux soin d’un chevalier du Roi, pour qu’il devienne son écuyer. Pendant 3 ans, Jean servit cet homme loyal et droit du mieux qu’il put. Et finalement, il fut adoubé chevalier du royaume d’Azeroth par le Lion du royaume lui même : Le sir Anduin Lothar.

Pendant 2 ans, Jean servit son pays, son roi et le seigneur Lothar avec ardeur et dévouement et finit par rentré dans un des corps d’élite de l’époque, sous les ordres direct du Protecteur du Royaume.

Puis des rumeurs arrivèrent : attaques de pillards, massacres de caravanes, villages incendiés. Jean fut envoyé enquêté. Et un sombre sir, il fit la rencontre des orcs.

Il les découvrit, finissant de brûler une caravane et de massacrer les derniers occupants. Les chevaliers d’Azeroth chargèrent et balayèrent les humanoïdes mais jamais Jean n’oublia le regard rougeoyant et démoniaque, les cris de guerre, les haches maniées avec aisance et percutant l’armure d’un de ses compagnons, le coupant littéralement en deux.

A partir de ce moment, Jean fut tout le temps en campagne, affrontant les orcs ou qu’ils se trouvassent. Au début, les forces d’Azeroth étaient victorieuse et balayaient les forces indisciplinées et divisées des orcs.

Mais cela ne dura qu’un temps, la Horde se forma et s’unifia. Les humains, malgré leurs prouesses aux combats furent peu a peu repoussés. Puis vint la mission de Karazhan.

Jean se souvient encore aujourd’hui des terribles démons qu’il y affronta : ensemble de croc, de griffes et de chair, formés pour le carnage, maléfique a outrance, pire encore que les orcs. Ils réussirent néanmoins dans leur mission et le magus Medivh, celui la même qui ouvrit la porte des ténèbres, fut abattu par son ancien apprenti : Kadgard.

Mais cette victoire ne changea rien. Stormwind fut assiégée puis prise. Azeroth n’était plus. Jean suivit le seigneur Lothar dans sa fuite, ayant tout perdu, ses parents étant en effet mort durant la guerre.

Il se souvient du visage du roi encore enfant, tourné vers Lothar et demandant ce qui allait se passer. Il se rappelle encore la réponse de son héros, affirmant que tout irait mieux une fois en Lordaeron, que tout espoir n’était pas perdu.

Ils arrivèrent en Lordaeron, l’alliance fut formée. Pendant ces palabres politique, jean rencontra une jeune servante du palais du roi Terenas et une Idylle débuta entre eux. Mais chevalier au service de son pays, meme exangue, Jean partit au front. Nommé capitaine, il mena ses troupes au combat sur bien des fronts : Stromgarde, Caer Darrow, Alterac, Quel’Thalas…

Pendant cette période il reçut l’enseignement des prêtres de la lumière et devint paladin, tout comme le devinrent Turalyon, Aexander Morgraine ou Uther Lightbringer.

Enfin, un inexplicable sursis permit a l’Alliance de porter le conflit en Azeroth. Jean participa a la bataille de Blackrock Spire et vit tomber le seigneur Lothar. Ivre de haine et de vengeance, les forces de l’alliance balayèrent les orcs et les repoussèrent jusqu’aux Morasses Noirs et le Portail des Ténèbres.

Là-Bas, la dernière bataille de cette guerre fut livrée et gagnée. Les orcs furent vaincu, le portail noir détruit. Mais l’Histoire sait que ce n’était pas terminé.

Cela l’était néanmoins pour Jean, qui rentra en Lordaeron et épousa sa jolie servante du doux prénom d’Anne.

Pendant 20 ans ils vécurent un bonheur sans nuages. Deux enfants vinrent égayer leur couple. Jean participa bien a la dernière campagne contre les orcs et leurs dragons, mais c’était une promenade de santé en regard de la guerre précédente.

Puis le Fléau s’abattit. Il le combattit de toute ses forces, mais dans la débâcle qui suivit la mort du roi, il perdit sa famille de vue. Cette époque fut bien sombre pour lui. Il rejoignit l’armée de Garithos mais se battait plus par automatisme et devoir que par patriotisme. Il pensait sa famille morte et la Lumière elle même ne lui offrait aucun réconfort, au contraire il avait plus de mal a user de ses pouvoirs.

A la mort de Garithos, il erra longtemps avant de rejoindre la Croisade et son terrible commandant : Morgraine, le Porte-Cendre. Le voir a l’action lui rendit un peu d’espoir et de volonté de se battre. Mais cela aussi lui fut ravis.

Morgraine mourut, Porte Cendre fut perdue. Les terribles rumeurs colportées par Fairbanks minèrent son moral. Puis il retrouva sa femme……

……au milieu d’un groupe que des croisés allaient mettre a mort car soupçonné d’être des agents du Fléau. Jean voulut l’en empêcher, il hurla, pria, menaça, mais rien n’y fit.

Et quand le couperet de l’épée trancha la tête de sa femme, le chevalier, le paladin vit rouge et hurla de haine. Fou de colère et avide de vengeance, il massacra les croisés précédent et s’enfuit au triple galops. Il erra longtemps, la Lumière ne lui obéissait plus et une voix dans sa tête lui promettait milles récompenses, lui disait qu’il pourrait se venger. Il obéit a cette voix, se rendit en Northrend et, arrivé au trône de glace, jura fidélité a son possesseur, pour la vengeance.

Il devint un chevalier de la Mort, un hérault du Roi Liche et il sema a partir de cet instant la mort dans les rangs de ceux qui s’opposaient a Lui. Tout était plus simple, plus facile. Il rejoignit l’Acherus et exerça sa vengeance sur les croisés…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Déc - 20:55 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Main du Fléau Index du Forum -> Les Terres Contaminées -> [RP] Recrutement -> Vieux grimoires Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com